Prochaine conférence : lundi 30 septembre 2019 - (18h30) : Inégalités territoriales ? Gérer la complémentarité économique et culturelle entre grandes métropoles et autres territoires ?

avec Olivier Bouba-Olga, Professeur des Universités à l'UFR de Sciences Economiques de l'Université de Poitiers, chercheur en sciences sociales et Lorraine Chenot, Présidente du Syndicat Mixte du Parc naturel Régional des Monts d’Ardèche.

Gratuit ouvert à tous
sous réserve d'inscription en cliquant ici

18h30 - Amphithéâtre Mérieux
Ecole Normale Supérieure (ENS) de Lyon
Allée d'Italie - Place de l'école - 69007 LYON

Présentation de la conférence

Il y a actuellement un mouvement naturel de concentration du dynamisme économique et social dans les métropoles, qui constituent des écosystèmes de croissance et d’innovation et tirent l’économie nationale. De nombreuses études confirment que la concentration spatiale des activités économiques a un impact positif sur la productivité.
Cette tendance à la concentration dans les métropoles s’observe également en ce qui concerne les activités scientifiques et culturelles qui privilégient l’organisation des évènements importants au « cœur des métropoles », de plus en concentrant les savoirs et décision sur une élite.
Dès lors, hors des métropoles, point de salut ? N’y-a-t-il que des gains économiques à tirer d’une concentration spatiale des activités ? Un tel développement économique et culturel conduit-il inéluctablement à une France coupée en deux avec des pôles dynamiques autour de métropoles d’une part et une France « oubliée », «périphérique» d’autre part, rurale ou périurbaine à l’écart de la croissance, condamnée au chômage et marquée par une plus grande pauvreté ?

Olivier Bouba Olga proposera de faire émerger un autre « récit territorial », estimant que le « récit métropolitain », aussi séduisant soit-il, ne résiste pas à l’épreuve des faits et que la capacité de création de richesses, d’innovation et d’insertion dans l’économie mondiale n’est pas l’apanage des seules métropoles. Dès lors il est important d’analyser, plus que cela n’est fait, les autres catégories de territoires — « villes moyennes », « petites villes », « territoires ruraux » « banlieues »— pour montrer ce qui s’y passe, identifier les problèmes et les opportunités auxquels font face les acteurs, ainsi que les réponses à apporter en termes d’action publique.

Lorraine Chenot présentera le parcours artistique « La ligne de partage des eaux » qui s’est imposée comme matrice et identité liée à l’histoire du territoire et de sa géographie : de cette ligne vient l’eau qui a fabriqué les paysages que l’on a sous les yeux aujourd’hui.
Entre océan et méditerranée, le Parc est situé sur une frontière qui ne divise pas mais qui relie. Contrairement à une œuvre dans un musée, soigneusement veillée par un conservateur, les œuvres en pleine nature sont entretenues, racontées par ceux qui vivent à proximité et les ont vu naître. La Ligne de partage des eaux est une des fiertés des habitants du Parc et rayonnera au-delà de notre montagne. Elle est ainsi le symbole de l’alliance réussie de l’Auvergne et de Rhône-Alpes.

Partenariats

Cette conférence est préparée en partenariat avec :

  • Les Journées de l’économie (Jéco), organisées par la Fondation Pour l'Université de Lyon, et qui se tiennent en 2019 les 5, 6 et 7 novembre.
  • La Fondation Terre d’Initiatives Solidaire, Fondation régionale du groupe SUEZ en Auvergne Rhône-Alpes.

Olivier BOUBA-OLGA

Olivier Bouba-Olga, Docteur en sciences économiques, est professeur des universités en aménagement de l’espace et urbanisme à la Faculté de sciences économiques de l’université de Poitiers. Ses recherches portent sur l'économie de l'entreprise, l'économie de l'innovation et l'analyse du développement économique local. Il a publié plusieurs ouvrages consacrés à l’économie des territoires :

  • Dynamiques territoriales - Eloge de la diversité, Editions Atlantique [archive] , 2017.
  • Les nouvelles géographies du capitalisme :comprendre et maîtriser les délocalisations, Éditions du Seuil, collection Économie Humaine, 2006.
  • L’Economie de l’entreprise, Éditions du Seuil, Collection Points Economie, 2003.

Olivier Bouba-Olga tient depuis février 2006 un blog régulièrement mis à jour, où il suit et commente l'actualité économique. Il a écrit des articles pour des revues de vulgarisation comme Sciences Humaines, Alternatives économiques, et intervient dans des médias audiovisuels et la presse écrite, nationale ou régionale.

Son blog : http://blogs.univ-poitiers.fr/o-bouba-olga/

Lorraine CHENOT et le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche

Lorraine CHENOT est Présidente du Syndicat Mixte du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche depuis 2011.

La Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche Les Parcs naturels régionaux, ont pour objectif de protéger le patrimoine naturel et culturel remarquable d'espaces ruraux de qualité mais fragiles, parce que menacés soit par la dévitalisation, soit par une trop forte pression urbaine ou touristique.
Le Parc naturel régional des Monts d’Ardèche est géré par un Syndicat mixte qui regroupe les 145 communes signataires, 2 villes-portes (Privas et Aubenas), le Département de l’Ardèche, le Département de la Haute-Loire, la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Les missions du Parc sont mises en œuvre sur le territoire par une équipe de 25 salariés dont 17 chargés de missions terrain organisés, autour d’un directeur, en 3 services principaux et 4 missions transversales.

Le Parc des Monts d’Ardèche, c’est : 76 649 habitants (2010) 228 000 ha 145 communes et 2 villes portes (Aubenas et Privas) 4 300 km de sentiers de randonnées 1 753 m, son point culminant au Mont Mézenc 9 sites Natura 2000 Le site web du Parc : http://www.parc-monts-ardeche.fr/