29 janvier 2019 : Innovation Sociale : Expérimentation territoriale zéro chômeur de longue durée

avec Louis Gallois, Dirigeant de grandes entreprises, Président de la Fédération des Acteurs de la Solidarité et du Fonds d’Expérimentation Territoriale contre le Chômage de Longue Durée, et une présentation des "Arts de la Rue (Street-Arts)", par Romain Weber, de la Taverne Gutemberg et Khwezi Strydom, artiste peintre.

Vidéos de la conférence

Afin d’en faciliter la vision, cette soirée fait l’objet de plusieurs vidéos.

La captation et le montage des vidéos ont été réalisés par Gerardo Ramos, étudiant en master 2 de l'Université Lumière, Université de Lyon.

Présentation de la conférence

Cette conférence a été consacrée à l’innovation sociale, plus particulièrement à l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur de Longue durée, en la situant dans l’ensemble des actions de la Fédération des Acteurs de la Solidarité, Fédération qui regroupe 870 associations de solidarité et organismes qui vont vers et accueillent les plus démunis, et gèrent près de 2 800 structures.

Louis Gallois préside la Fédération des Acteurs de la Solidarité, et le Fonds d’Expérimentation Territoriale contre le Chômage de Longue Durée.

L’Expérimentation Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée a fait l’objet de la loi du 29 février 2016. Le Fonds d’Expérimentation Territoriale contre le Chômage de Longue Durée (ETCLD), association présidée par Louis Gallois est chargé de sa mise en œuvre sur 10 territoires volontaires.

Il s’agit d’expérimenter un modèle original : Les budgets publics issus des coûts de la privation d’emploi de longue durée (indemnités chômage de l’Unedic ou de l’Etat, RSA, RMI, …, aides diverses y compris celles des collectivités locales…) sont redirigés pour contribuer à développer des emplois manquants dans la zone d’expérimentation, en assurant de bonnes conditions de travail. Les « bénéfices » de cette démarche ont une dimension individuelle, rendre à chacun sa dignité, et collective, car le travail rapporte plus à la collectivité que le chômage.

Les chômeurs de longue durée (depuis plus d’un an) sont embauchés en CDI dans des Entreprises à But d’Emploi (EBE), une partie de leur rémunération est financée par les budgets publics économisés, l’autre partie par le chiffre d’affaires réalisé. L’offre d’emploi est construite à partir des compétences des personnes qui rejoignent l’expérimentation et des besoins du territoire (entreprises et habitants).

L’expérimentation est à l’œuvre pour cinq ans, en particulier dans le quartier Saint-Jean à Villeurbanne, où a été créée l'Entreprise à But d'Emploi EMERJEAN.

La partie artistique a proposé de mieux faire connaître « L’ART DE LA RUE » (ou STREET-ART) dans la métropole de Lyon, réputée au niveau international tant par ses diverses réalisations que par les établissements d’enseignement de cette spécialité.

Partenariats

La Conférence a été organisée par la Confluence des Savoirs en partenariat avec :

  • Le Fonds d’Expérimentation Territoriale contre le Chômage de Longue Durée
  • L’entreprise EMERJEAN et l’Association « Le Booster de Saint-Jean », de l’expérimentation du quartier Saint-Jean de Villeurbanne,
  • Le Conseil de Développement de la Métropole de Lyon

Liens utiles

Louis GALLOIS

Louis Gallois, diplômé d’HEC et de l’ENA, après une première partie de carrière comme haut fonctionnaire, a été à la tête de grandes entreprises françaises : PDG de la SNECMA, de l’Aérospatiale, Président de la SNCF, PDG d’EADS. Il préside le Conseil de surveillance de PSA depuis 2014.

De 2012 à 2014, il a été Commissaire général à l'investissement, dans le cadre du programme des investissements d'avenir.

Il a été chargé en 2012 par le Premier ministre de la rédaction d'un rapport sur la compétitivité française, remis en novembre 2012.

Très investi dans les actions sociales, il préside notamment la Fédération des Acteurs de la Solidarité, fédération qui regroupe 870 associations de solidarité et organismes qui vont vers et accueillent les plus démunis, et gèrent près de 2 800 structures. Réseau généraliste de lutte contre les exclusions, la Fédération promeut le travail social, ouvre des espaces d'échanges entre tous les acteurs du secteur social, et défend la participation des personnes en situation d’exclusion à la réflexion sur les politiques publiques qui les concernent.

Suite à la loi d’expérimentation « Territoire Zéro chômeurs de longue durée » du 29 février 2016, il préside le Fonds d’Expérimentation Territoriale contre le Chômage de Longue Durée.

Romain WEBER et Khwezi STRYDOM

Romain Weber est chargé de la programmation artistique des Halles du Faubourg et co-fondateur de Maison·g. Les Halles du Faubourg est un nouveau lieu d'occupation éphémère situé dans le 7e arrondissement de Lyon et porté par Taverne Gutenberg, les Ateliers La Mouche, Intermède et l'Ecole Urbaine de Lyon. L'objectif est de valoriser la disponibilité d'un patrimoine industriel comme un espace de création multiple autour de projets artistiques, culturels, artisanaux, sociétales et économiques.
Maison·g est une agence issue du projet socio-culturel lyonnais,Taverne Gutenberg, elle propose son expertise du milieu artistique et culturel pour construire des projets innovants avec les entreprises et les pouvoirs publics. Maison·g œuvre pour la démocratisation et la diffusion à grande échelle de l’art sous toutes ses formes.

Khwezi Strydom est un artiste peintre lyonnais né d'une mère tunisienne et d'un père sud-africain. Il baigne dans le milieu artistique depuis l'enfance, influencé par la passion de sa mère. Il découvre le graffiti à l'adolescence, et commence à taguer dans les rues de sa ville. Son travail devient ensuite plus systématique : l’encre, la bombe, la gravure et la peinture se sont graduellement embrassés, nourris les uns aux autres pour exulter son attrait pour le risque et la liberté. Le travail de Khwezi Strydom est une fusion entre le monde moderne et les cultures ethniques traditionnelles. A travers la peinture, l'artiste s'interroge sur une cohabitation possible entre la culture mondialisée et les traditions de chaque terroir, de chaque ethnie, de chaque famille. Il résulte de cette interrogation des œuvres dynamiques, colorées et enthousiasmantes. L'artiste construit un monde de respect, de richesse culturelle, d'ouverture d'esprit et de solidarité. .